Thèmes liés à l’entreprise

– TRAINING NEEDS ANALYSIS (ANALYSE DES BESOINS EN FORMATION)

– LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES (GPEC)

– LES ETATS FINANCIERS : LECTURE ET INTERPRETATION

– LE CONTROLE DE GESTION ET LA MAITRISE DES COUTS

– LA GESTION DE TRESORERIE

– L’ENTREPRENEURIAT ET LE BUSINESS PLAN

– LA GESTION DE PROJET

– LE MANAGEMENT DES RISQUES OPERATIONNELS

– LA GESTION DU RISQUE-CLIENT

– ACTIONS, OBLIGATIONS & TITRISATION

– PLANIFICATION, CONTROLE & PILOTAGE

 

TRAINING NEEDS ANALYSIS (ANALYSE DES BESOINS EN FORMATION)

 

PUBLIC CONCERNE : Responsable ou chargé de formation, responsable projet formation, responsable d’ingénierie de formation ou pédagogique.

 

OBJECTIFS : Analyser les besoins en formation

 

DUREE : 4 à 5 jours

 

CONTENU :
1. Procéder à l’analyse des besoins
2. S’approprier les trois niveaux d’analyse des besoins
3. Opter pour l’approche individuelle
4. Choisir l’approche intégrée ou basée sur la performance
5. Analyser avec une approche stratégique
6. Identifier les outils et supports possibles
7. Tirer des conclusions de l’analyse

 

LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES (GPEC)

PUBLIC CONCERNE : Chargé des Ressources Humaines qui souhaite rapidement revoir les techniques de la GPEC. Responsables de Ressources Humaines souhaitant comprendre ce qu’est la GPEC. Managers, partenaires sociaux, souhaitant jouer un rôle actif dans cette démarche

 

OBJECTIFS : Comprendre les bases de la GPEC et avoir une vision d’ensemble de la démarche.

  • Identifier les enjeux de la GPEC et ses points d’entrée.
  • Acquérir le vocabulaire spécifique de la GPEC.
  • Identifier les emplois sensibles et stratégiques.
  • Comprendre la logique compétences.
  • Lier GPEC et plan d’action RH.
  • Comprendre le rôle complémentaire de chaque acteur : DG, managers, salariés,

 

DUREE : 4 à 5 jours

 

CONTENU :

 

  1. Identifier les enjeux de GPEC et son articulation avec la stratégie de l’entreprise
  2. Identifier les éléments juridiques autour de la GPEC
  3. Acquérir le vocabulaire commun lié à la GPEC
  4. Identifier les emplois sensibles et stratégiques de son entreprise
  5. Apprendre à faire un diagnostic des compétences
  6. Mettre en place un plan d’actions RH spécifique
  7. Comprendre le rôle de chacun dans la GPEC

 

 

LES ETATS FINANCIERS : LECTURE ET INTERPRETATION

 

 

PUBLIC CONCERNE : Responsables des administrations et des services opérationnels, financiers et comptables.

 

OBJECTIFS : Permettre aux participants :

– d’appréhender la logique des comptes

– de lire les états financiers

– d’analyser la solvabilité d’une structure

– de mesurer la rentabilité d’une activité

– d’optimiser les flux de liquidité d’une entité

– d’analyser l’activité d’une entreprise

– de participer à l’élaboration d’un plan de financement

 

DUREE : 5 jours

 

CONTENU :

  1. INTRODUCTION
  2. LA COMPTABILITE
  3. LES COMPTES
  4. LES 2 LECTURES ET 2 APPROCHES DU BILAN
  5. INTERPRETATION DES ETATS FINANCIERS
  6. LA SOLVABILITE
  7. LA STRUCTURE
  8. L’ACTIVITE
  9. LA RENTABILITE
  10. LES FLUX DE LIQUIDITE

 

 

 

METHODES :

Apports théoriques

Exemples pratiques

Etudes de cas

 

 

LE CONTROLE DE GESTION ET LA MAITRISE DES COUTS

 

PUBLIC CONCERNE : Ce séminaire s’adresse à ceux qui sont appelés à maîtriser les coûts dans l’entreprise afin de protéger la création de valeur, à l’instar des contrôleurs de gestion, des responsables de business unit, analystes d’écart, des responsables de budget

 

OBJECTIFS : Permettre à chaque participant :

  • de mesurer les coûts liés à l’activité
  • former se former aux différentes techniques de coûts
  • de pouvoir choisir la méthode la mieux appropriée
  • d’élaborer des prévisions fiables au niveau budgétaire

 

DUREE : 5 jours

 

CONTENU :

  1. INTRODUCTION
  2. DEFINITIONS
  3. COUTS COMPLETS
  4. IMPUTATION RATIONNELLE
  5. COUTS PARTIELS
  6. LA METHODE ABC
  7. SYNTHESE

 

 

 

 

METHODES :

Apports techniques

Exemples pratiques

Etudes de cas

 

LA GESTION DE TRESORERIE

 

PUBLIC CONCERNE : Responsables des administrations et des services opérationnels, financiers et comptables.

 

OBJECTIFS : Être capable :

  • d’anticiper l’évolution de la trésorerie
  • de calculer la trésorerie à un an, à un mois ou à une semaine
  • de sélectionner les financements optimaux et choisir les placements les mieux appropriés
  • de négocier les conditions bancaires et de gérer les risques de taux et de change

 

DUREE : 4 à 5 jours

 

CONTENU :

  1. TRESORERIE ET GESTION FINANCIERE
  2. LES PREVISIONS MENSUELLES
  3. LES MODES DE PAIEMENTS
  4. LES CONDITIONS BANCAIRES
  5. LES PRINCIPAUX FINANCEMENTS
  6. LES PLACEMENTS
  7. GESTION DE DATES DE VALEUR
  8. GESTION DES RISQUES DE TAUX ET DE CHANGE

 

METHODES :

Apports techniques du formateur

Exercices pratiques d’application

Etude de cas réels

 

L’ENTREPRENEURIAT ET LE BUSINESS PLAN

 

PUBLIC CONCERNE : Ce séminaire s’adresse à celles ou ceux qui désirent se lancer dans la création d’entreprise, la reprise d’entreprise et dans le développement de projets nouveaux

 

OBJECTIFS :

  • initier à la création d’activités intra ou extra entreprises
  • former au conseil en création et reprise d’entreprise
  • former à l’élaboration et à la présentation d’un projet de création ou de reprise

 

DUREE : 4 à 5 jours

 

CONTENU :

 

  1. L’ENTREPRENEUR
  2. L’ENTREPRENEURIAT
  3. LE CAPITAL INVESTISSEMENT
  4. LA REPRISE ET LA TRANSMISSION D’ENTREPRISE
  5. LE BUSINESS PLAN
  6. LE DOSSIER FINANCIER
  7. LA PRESENTATION

 

METHODES :

Pédagogie participative avec alternance :

Apports techniques par le formateur

Cas concrets en groupes

 

LA GESTION DE PROJET

 

PUBLIC CONCERNE : Tout responsable de Business Unit amené à conduire un projet

 

OBJECTIFS : A l’issue du séminaire les participants seront capables:

  • de structurer un projet
  • d’ordonnancer les tâches relatives à un projet
  • de coordonner un projet
  • de suivre la réalisation d’un projet et de corriger les éventuelles déviations

 

DUREE : 3 jours

 

CONTENU :

  1. DEFINITIONS
  2. FORMALISATION
  3. PLANIFICATION
  4. DETAILS RESSOURCES VS COUTS
  5. GESTION DU PROJET
  6. ANALYSE DES RISQUES
  7. SUIVI DU PROJET

 

 

METHODES :

Pédagogie participative et opérationnelle, avec alternance de :

Apports techniques du formateur

Exercices pratiques

Cas concrets avec travail en sous- groupes

 

LE MANAGEMENT DES RISQUES OPERATIONNELS

 

 

PUBLIC CONCERNE : Responsables des administrations et des services opérationnels, financiers,

comptables et juridiques.

 

OBJECTIFS : A l’issue de cette formation, les participants seront à même

  • d’appréhender les risques pouvant empêcher l’organisation d’atteindre ses objectifs
  • de maîtriser les techniques de gestion des risques
  • de participer activement à la gestion prévisionnelle des risques en les identifiant, en le

évaluant et en les traitant

 

DUREE : 3 à 4 jours

 

CONTENU :

 

  1. LE CADRE
  2. LE PROCESSUS
  3. L’IDENTIFICATION DES RISQUES
  4. L’EVALUATION DES RISQUES
  5. LA CARTOGRAPHIE DES RISQUES
  6. LE TRAITEMENT DES RISQUES
  7. VII. L’IMPLEMENTATION DU PROCESSUS

 

METHODES :

Pédagogie participative et opérationnelle

Apports techniques du formateur

Exercices pratiques. Cas concrets avec travail en sous- groupes

 

LA GESTION DU RISQUE-CLIENT

 

 

PUBLIC CONCERNE : Responsables des administrations et des services opérationnels,

commerciaux, financiers et comptables.

 

OBJECTIFS : A l’issu de ce séminaire, les participants seront aptes à :

  • appréhender le risque client
  • mesurer les conséquences d’un impayé
  • maîtriser le portefeuille clients
  • piloter la relation-client à l’aide d’un tableau de bord
  • prévenir les futures défaillances

 

DUREE : 3 à 4 jours

 

CONTENU :

  1. LES ENJEUX DU RISQUE CLIENT
  2. LA GESTION DE L’ENCOURS CLIENTS
  3. LES OUTILS DE GESTION
  4. LE CONTENTIEUX
  5. LA PREVENTION DES RISQUES
  6. INFORMATIQUE ET SYSTEME EXPERT
  7. RAPPELS DE GESTION FINANCIERE

 

METHODES :

Apports techniques par le formateur

Exercices pratiques de synthèse

Cas concrets en groupes

 

 

 

 

 

 

ACTIONS, OBLIGATIONS & TITRISATION

 

 

PUBLIC CONCERNE : Responsables et Cadres des services financiers, juridiques et de trésorerie.

 

OBJECTIFS :

  • appréhender les instruments financiers que sont les actions et les obligations
  • utiliser les actions dans le financement des entreprises privées et para-publiques
  • intégrer les obligations hybrides dans le financement des entreprises privées et para publiques (OBSA, OBSO, OC)
  • réaliser des opérations de titrisation et de Debt Equity Swap

 

DUREE : 3 à 4 jours

 

CONTENU :

  1. LES ACTIONS
  2. L’EVALUATION DES ACTIONS
  3. LES OBLIGATIONS
  4. LA GESTION OBLIGATAIRE
  5. LA TITRISATION

 

METHODES :

Pédagogie participative et opérationnelle, avec alternance de :

Apports techniques du formateur

Exercices pratiques

Cas concrets avec travail en sous- groupes

 

PLANIFICATION, CONTROLE & PILOTAGE

 

 

PUBLIC CONCERNE : Responsables d’agences et Cadres des services financiers, comptables,

juridiques et de trésorerie.

 

OBJECTIFS : Au terme de cette formation, chaque participant pourra :

  • écrire la politique financière retenue
  • élaborer les plans de financement
  • construire les budgets élémentaires et le budget de trésorerie
  • piloter le processus de planification.

 

DUREE : 5 jours

 

CONTENU :

  1. DEFINITIONS ET OBJECTIFS DE LA PLANIFICATION FINANCIERE
  2. LE PLAN DE FINANCEMENT
  3. LA GESTION BUDGETAIRE
  4. LA GESTION DE TRESORERIE
  5. LE CONTROLE BUDGETAIRE
  6. LES TABLEAUX DE BORD

 

METHODES :

Pédagogie participative et opérationnelle, avec alternance de :

Apports techniques du formateur

Exercices pratiques

Cas concrets avec travail en sous- groupes

Thèmes liés à la décentralisation

Gestion des collectivités territoriales

 

Compétences visées :

 

A l’issue de la formation, les participants doivent être capables de :
– connaître l’environnement économique et institutionnel dans lequel évoluent les organisations et appréhender ses évolutions ;
– de vérifier l’utilisation des outils de gestion propres aux collectivités territoriales fortes de leurs nouvelles compétences (gestion budgétaire, procédures d’appel d’offre, développement local, gestion de la paye, etc.) ;
– de vérifier les aptitudes professionnelles fondamentales : autonomie, responsabilité, initiative, rigueur.

 

Contenu :

Module 1 : L’organisation dans son environnement institutionnel et économique (1)
Module 2 : L’organisation dans son environnement institutionnel et économique (2)

Module 3 : L’administration des collectivités territoriales
Module 4 : La Comptabilité publique

Module 5 : Le budget des collectivités territoriales
Module 6 : Le pilotage des collectivités territoriales

Module 7 : La conduite de l’action en milieu professionnel

Module 8 : Les relations avec les parties prenantes

 

 

 

  Gestion des marchés publics dans les collectivités territoriales

Compétences visées :

 

L’objectif est:

– d’identifier les règles, de connaître celles applicables à la passation des marchés publics au sein d’une collectivité territoriale et de garantir leur exécution,

– de permettre aux contrôleurs des collectivités territoriales de vérifier si les marchés public sont correctement passés.

La formation doit permettre de rendre les participants opérationnels dans le domaine du contrôle des marchés publics auprès des collectivités territoriales.

Contenu :

 

Module 1 :  Les fondamentaux de la commande publique
Module 2 : Procédures de marchés
Module 3 : Les acteurs de la commande publique

Module 4 : Types de marchés publics et d’accord cadre

Module 5 : Les procédures de recours

Module 6 : La maitrise d’ouvrage publique

Module 7 : Les marchés de fournitures et de services

Module 8 : L’exécution financière des marchés publics

 

 

Gestion de la sécurité dans les collectivités territoriales

 

Compétences visées :

 

Cette formation vise à apporter des connaissances sur la définition et la mesure de ces phénomènes mais aussi sur leur traitement par les institutions publiques et privées.  La formation couvre le champ du rôle des collectivités territoriales, des instruments de mesure de la délinquance et de victimation, de la sociologie de la délinquance, des politiques partenariales, des nouveaux dispositifs de prévention ou encore de l’évaluation des politiques de prévention et sécurité et des modes d’intervention des agences en charge de la sécurité comme les polices et la justice.

Contenu :

 

Module 1 : La ville, la sécurité : passé, présent, perspectives

Module 2 : L’insécurité dans les villes : la comprendre, la mesurer

Module 3 : Les polices dans les villes

Module 4 : Sécurité et justice

Module 5 : La sécurité, les citoyens et l’agenda 21

Module 6 : Nouvelles technologiques : sécurités et libertés

Module 7 : Le management de la prévention et de la sécurité

Module 8 : Conférences pluridisciplinaires

 

Niveau

 

 

Gestion des projets territoriaux

Compétences visées :

Il est question de développer les outils appropriés à l’élaboration et au suivi des projets de territoire, d’acquérir des compétences juridiques, techniques et financières situées dans un ancrage territorial et axées sur le développement local et de doter les apprenants des instruments de création et de développement des entreprises dans un environnement en proie à de perpétuelle mutation. Il s’agit bien évidemment de cerner les enjeux des politiques et développer des outils de gestion devant faciliter la protection de l’environnement.

Contenu :

Module 1 : Gouvernance locale et évaluation des projets territoriaux

Module 2 : Gestion des projets multipartenaires : opportunités et mise en œuvre

Module 3 : Diagnostic et marketing territoriaux

Module 4 : Problématique de l’emploi

Module 5 : Politiques de développement durable

Module 6 : Stratégie de création, d’implantation et de maintien de l’entreprise

Module 7 : Développement des organisations d’économie sociale et solidaire

 

 

Stratégie de développement local et gouvernance territoriale

Compétences visées :

 

A l’issue de la formation, les participants auront acquis des connaissances leur permettant d’avoir une base solide dans la mise en œuvre des projets de développement local,  d’identifier les enjeux clés d’un territoire afin d’analyser les mutations économiques, sociales et industrielles. Il sera question de doter les apprenants des connaissances nécessaires à la gestion du processus de suivi/évaluation tout en intervenant dans les différentes phases de sa mise en œuvre et de faire face aux principaux enjeux du développement d’un territoire dans un contexte marqué par la mutation du paysage politique.

 

Contenu :

Module 1 : Développement local : concepts, théories et pratiques

Module 2 :  Stratégies et politiques de développement local

Module 3 : Gouvernance territoriale : concepts, théories et pratiques

Module 4 :  Pilotage stratégique de l’action collective sur un territoire

Module 5 :  Evaluation des politiques publiques

Module 6 : Développement des organisations d’économie sociale et solidaire

 

 

Audit et contrôle

Compétences visées :

A l’issue de cette formation, les participants seront à même de conduire un audit ou un contrôle grâce à la maîtrise des outils de contrôle budgétaire et organisationnel. Ils pourront également évaluer les politiques publiques mises en place.

Module 1 : Le contrôle budgétaire

Module 2 : Le contrôle budgétaire à l’ère du budget/programme

Module 3 : Les techniques et outils du contrôle budgétaire à l’heure de la réforme budgétaire

Module 4 : Évaluation des politiques publiques comme contrainte à observer suite à l’adoption du budget/programme

 

 

Formation continue

ORGANISATION  

L’IUSM dispose d’un département en charge de la formation des cadres en activité : IUSM Executive Training.

De nombreux Certificats diplômants sont proposés aux cadres en activité (Management des projets, Collectivités territoriales, Budget-programme, Innovation, Qualité, Transformation, Performance, Risques, Intelligence Economique, Corporate Governance…)

 

FORMATION INTRA

 

 

FORMATION INTER

La formation continue

L’IUSM propose la totalité de ses Licences et Masters de la Faculté des Sciences de Gestion (FSG) en formation continue.

Les cadres supérieurs titulaires d’un Master 1 ou d’une Maîtrise ont la possibilité de suivre l’Executive MBA de la Swiss Business School en 16 mois. A l’issue de leur formation, les participants reçoivent le diplôme de la Swiss Business School.

Le Master Politiques de Communication de l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines est délocalisé à l’IUSM.

L’IUSM offre la possibilité à des personnes en activité ayant une véritable expérience professionnelle de valider leurs acquis professionnels (VAP) afin de postuler à des formations diplômantes (Licence et Master) en accord avec les partenaires impliqués dans les filières concernées.

L’IUSM propose également la préparation du diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU) qui donne l’accès aux universités françaises.

Enfin de nombreux Certificats diplômants sont proposés aux cadres en activité (Management des projets, Collectivités territoriales, Budget-programme, Innovation, Qualité, Transformation, Performance, Risques, Intelligence Economique, Corporate Governance…)

Découvrez les informations concernant l’executive training

La formation initiale

L’intégration de l’IUSM se fait sur concours ou sur étude de dossier en ce qui concerne la première année du cycle de Licence. Par contre, l’entrée dans les autres années du cycle de Licence et dans le cycle de Master s’effectue par étude de dossier et entretien. Le schéma des études à l’IUSM respecte le système L-M-D.

Les étudiants bénéficient d’un parcours académique et d’un encadrement personnalisés, c’est-à-dire que pour chaque groupe d’étudiants, est affecté un enseignant permanent, chargé d’assurer le suivi et l’accompagnement de celui-ci, dès sa première année jusqu’à la réalisation de son Projet professionnel et son choix de filière. Cette contrainte impose la constitution de groupes d’une vingtaine d’étudiants par filière. De plus, l’IUSM met les étudiants de fin de premier cycle en rapport direct et constant avec les entreprises, à travers des visites et des questionnaires. Les formations professionnelles sont soldées par des stages en entreprises et l’obtention du Diplôme nécessite la rédaction et la présentation d’un mémoire rédigé par l’étudiant et soutenu devant le représentant de l’entreprise et les membres du corps professoral. Les étudiants de la troisième année du cycle de Licence doivent présenter un projet réel  en entrepreneuriat ou en intrapreneuriat. Projet tutoré qui sera défendu devant un jury composé de personnes issues du monde de l’entreprise, d’entrepreneurs et d’enseignants. Grace à ses partenaires de qualité, l’IUSM assure aux étudiants des formations de haut niveau, proposées et validées au préalable par ses partenaires, en conformité avec leurs cahiers de charges. Le Conseil Scientifique de l’IUSM veille à la conformité du syllabus et à son adaptation aux réalités africaines. Ce conseil est composé de personnalités scientifiques de premier rang, de représentants des partenaires et d’enseignants permanents de l’IUSM. Les deux premières années du cycle de Licence servent de socle à la troisième année pendant laquelle l’étudiant est initié aux techniques et compétences d’une des filières proposées par l’IUSM. Le cycle de Licence se clôture par un stage en entreprise et la soutenance d’un mémoire. En ce qui concerne le cycle de Master, l’étudiant doit réaliser 4 mois de stage qui peuvent se faire en deux reprises, un stage court en fin de Master 1 et un stage long en fin de Master 2, ou uniquement par un stage long en fin de Master 2. A la fin du Master 2, l’étudiant rédige un mémoire de fin d’études et le soutient publiquement.